Courrier Des Lecteurs N 21 Pigeon Voyageur
8 mai 2022 Par admin

Le courrier des lecteurs n°21– pigeon voyageur

Courrier Des Lecteurs N 21 Pigeon Voyageur | Le Courrier Des Lecteurs N°21– Pigeon Voyageur | Le Coin De La Science

Madame Mireille Brevers nous écrit pour signaler la naissance d’un pigeonneau avec une aile bleue et une autre brune!
Du jamais vu! Comment expliquer celé?

Réponse:
Cette curieuse anomalie se rencontre de temps en temps. J’ai connu ainsi il y a une vingtaine d’années un bon pigeon meunier (pâle) d’un côté avec un oeil coq et bleu de l’autre avec un oeil blanc. Le tout selon une ligne médiane parfaite de la tête à la queue. Ce cas est le plus spectaculaire parce que l’un des parents est un roux (avec ses variantes meunier etc.), et l’autre un bleu avec ses variantes également (écaillé etc.).
En fait, il peut aussi exister dans l’accouplement entre 2 bleus ou 2 roux. Cela se voit évidemment beaucoup plus difficilement, sauf si les parents ont des yeux différents (oeil blanc à l’un, oeil “coq” à l’autre par exemple le pipant ayant alors un oeil coq et l’autre blanc. Ce phénomène est dû à un “accident” génétique des premières divisions cellulaires, qu’on appelle le “crossing over”. Les chromosones paternels et maternels s’unissent en paires, parallèles. Mais il peuvent quelquefois se croiser en X, ce X se séparant ensuite en 2 verticalement au cours des multiplications cellulaires ultérieures. C’est cet accident, quand il atteint les chromosomes portant les couleurs du plumage et de qui donne ces pigeons phénomènes.



M. Didier Bougelet d’Andenne, se dit inquiet parce qu’il ne peut empêcher ses pigeons de partir au champ dès qu’il les libère et d’où ils rentrent avec le bec souillé de terre.
Pourtant, précise-t-il, ils disposent en permanence de grit, de vitamineral et de pierre à picorer et l’eau de l’abreuvoir est renouvelée tous les jours. Chaque fois qu’il les présente au Dr vétérinaire, il les trouve en parfaite santé. Que faire?

Réponse:
Il est hors de doute que vos pigeons souffrent d’une carence. Laquelle? Là est le problème.
Cellulose:
Il en faut 5 à 6%. Elle est satisfaite par les légumineuses, l’orge, le dari, le tournesol. On ne la voit que chez des amateurs qui ne donnent que maïs + froment par exemple. Mais cette façon de faire est devenue rare.
Minéraux:
C’est beaucoup plus fréquent et beaucoup plus compliqué, au moins en théorie. La carence la plus fréquente est celle du sel (chlorure de sodium). Mais vous donnez Vitamineral qui contient du sel.
En ce qui concerne les autres minéraux, tout est possible et, sur le plan pratique, ne peut avoir qu’une solution globale, faute de savoir quel minéral manque. Donc, je conseille pendant quelques jours, dans l’eau de boisson par litre: 1 cuiller à café de sel + un peu d’électrolytes. Vous continuez, bien sûr, à laisser à disposition Vitamineral – pierre à picorer – grit etc. et au besoin levures sur les graines pendant quelque temps.
Vous nous tenez au courant des résultats, quels qu’ils soient.

Un lecteur qui pratique depuis huit ans se dit confronté au problème que voici:
A l’heure qui suit les repas (matin et soir), certains pigeonneaux éjectent des fientes liquides, transparentes ou blanches; d’autres font des excréments un peu fluides. Au bout d’une heure tout redevient normal. Une cure de Furoxine n’a rien changé, pas plus que la fermeture des ouvertures d’aérage au sol et au plafond, et le changement de mélange.

Réponse:
Le transit de l’eau à travers l’appareil digestif est très rapide. Vos pigeonneaux rejettent donc rapidement l’eau bue en excès, juste après le repas. L’inflammation des premières voies digestives provoque la soif. Avez-vous traité régulièrement contre la trichomonose?
C’est absolument indispensable dans toutes les colonies (personne n’y échappe) et il faut faire régulièrement des rappels (2 jours de suite toutes les 3 semaines, tous les 15 jours par temps très chaud).
Voyez donc cela sérieusement. La Furoxine est un petit désinfectant sans valeur sur trichomonose et coccidiose. Comment furent les volées de vos pigeonneaux?



Pierre Dubois (lvoz-Ramet) éprouve une certaine crainte concernant l’administration de spiramycine (Suanovil) pour lutter contre le coryza. Il demande un avis sans détour.

Réponse:
La spiramycine est un bon anticoryza surtout contre les coryzas à mycoplasme et à staphylocoque.
On doit toujours, comme pour tous les coryzas:
– y adjoindre un traitement antitrichomonose (type Ridzol)
– vérifier l’aération des installations (vous avez souvent lu cela sous ma plume) le tout sous peine de récidive très rapide. La dose est de 1 gramme du produit pour 1’/41 d’eau, soit une cuillerée à café pour 6 I d’eau. La notice dit que cette dose peut être doublée en cas d’infection sévère.
J’ajoute que:
– le produit n’est pas dangereux mais étant très amer, toute dose excessive diminue d’autant la consommation – donc, tenir les pigeons enfermés pendant le traitement.
Distribuer des graines légèrement salées (ou sucrées) de manière à augmenter la soif. – le traitement doit être poursuivi pendant 4 à 5 jours.

M. Thierry Motte (Thorembais) questionne:
– Que pensez-vous du Linco Spectin (en injection) et du Baytril pour combattre le coryza?
– L’utilisation répétée de ces produits n’est-elle pas nocive? Un de mes pigeons, sensible au coryza se classe honnêtement, sauf par temps chaud; il ouvre régulièrement le bec alors. Comment remédier à cela?

Réponse:
Comme je l’ai écrit d’innombrables fois coryza = trichomonose + microbes + assez souvent herpes virus + surtout aération insuffisante.
Le traitement en découle.
Les produits cités sont efficaces contre les germes en cause si ceux-ci y sont sensibles: tout dépend des microbes et des souches en cause.
Certains pigeons, porteurs chroniques du coryza, en ont une déformation des cornets des sinus et une infection récidivante.
L’utilisation des anticoryza n’est pas nocive mais le rôle de l’amateur est d’éviter d’avoir à s’en servir continuellement (voir encore… aération).

Dr. J.P. Stosskopf

[ Source: Article édité par Dr. J.P. Stosskopf – Revue PIGEON RIT ]

Pour vous abonner au Magazine PIGEON RIT – Cliquez sur le bouton ci-dessous !

Le Courrier Des Lecteurs N 21 Pigeon Voyageur | Le Coin De La Science


Ping Gauche Pigeon | Conseil N°22 – Pigeon Voyageur | Conseils Du MoisLe courrier des lecteurs n°20– pigeon voyageur

Ping Gauche Pigeon | Conseil N°22 – Pigeon Voyageur | Conseils Du MoisLe courrier des lecteurs n°19– pigeon voyageur